Le guide du chiot – activité physique

Vous n'avez pas besoin de vous soucier de l'activté physique de votre chiot dès le début, ce qui ne veut pas pour autant dire qu'il ne doit pas bouger !

PARTIE 10. Chihuahua, Berger allemand, Rottweiler ; toutes les races ont besoin d’exercice !Quelle que soit sa race ou sa taille, l’activité physique est un ingrédient essentiel du bien-être du chien.

Le meilleur exercice physique en matière d’agréabilité pour le propriétaire et du bien-être du chien est probablement de simplement se promener en forêt. Dans la forêt, le chien peut bouger plus librement et il y trouvera multitude d’obstacles amusants comme des pierres et troncs renversés, ce qui est parfait pour la musculature du chien.

Ce que vous devez cependant toujours garder à l’esprit est la chaleur. En été, les routes goudronnées peuvent même être dangereuses pour les chiens et leurs coussinets. Cela est encore une raison de plus pour laquelle les promenades en forêt sont à préférer.

Chiots

Les chiots n’ont pas besoin d’autant d’exercice physique que les chiens adultes. Avant l’âge de 12 mois, vous n’avez même pas besoin de penser à l’activité physique du chiot du tout. Qu’un chiot n’ait pas besoin de faire autant d’exercices physiques ne veut cependant pas dire qu’il ne doit pas bouger - au contraire !

Ce que nous voulons dire par cela est que vous n’avez pas besoin de penser à l’activité physique du chiot en plus de ses promenades quotidiennes. Tant que le chiot sort chaque jour en promenade et peut jouer librement, ses os et articulations en bénéficient sans pour autant
surcharger la musculation.

Facilitez la tâche

De la même façon que vous n’avez pas besoin de vous soucier de l’activité physique du chiot, vous n’avez pas non plus besoin de vous inquiéter que le chiot bouge trop. Facilitez-vous tout simplement la tâche en n’y réfléchissant pas trop ! Si votre chiot veut vous accompagner lorsque vous sortez, laisser lui le faire, et s’il ne le veut pas, ne le forcez pas.

Si le chiot a voulu vous accompagner en promenade mais que vous remarquez qu’il devient fatigué, vous pouvez le porter un petit moment jusqu’à ce qu’il veuille à nouveau marcher lui-même.

Au fil du temps, vous remarquerez dans quelles mesures le chiot veut se promener. S’il semble prêt à bouger un peu plus, rallongez simplement les promenades à chaque fois jusqu’à ce que la distance lui convient mieux.

Vous aimez? 0 votes, pas de commentaires 0 de 0 aimé, Non numérique dans commentaires