Euthanasier son chien – une décision difficile

Après avoir pris la difficile et douloureuse décision d’euthanasie, il sera un jour temps de dire adieu à votre cher compagnon. La majorité des cas sont traités dans une clinique vétérinaire. Il existe cependant aussi des cabinets vétérinaires qui offrent l’euthanasie à domicile.

La plupart des cliniques adaptent le traitement afin de respecter et prendre en compte ce moment très difficile pour le propriétaire. Certaines cliniques ont des salles spécialement conçues pour l’euthanasie, avec des entrées et sorties séparées de l’établissement principal afin que vous n’ayez pas à rencontrer trop d’autres gens ou animaux. Il peut aussi être sage de payer le traitement en avance.

Le processus de l’euthanasie commence généralement par une injection sédative. Pendant que le sédatif fait effet, vous avez habituellement l’opportunité de passer quelques dernières minutes avec votre chien pour faire vos derniers adieux. Le vétérinaire injecte ensuite une surdose d’anesthésiant directement dans le système sanguin. Le chien s’endort normalement calmement et sans complications.

Que faire après le décès?

Le chien s’endort calmement et sans complications

Une fois l’euthanasie finie, il faut décider quoi faire du corps de votre chien. Dans certaines conditions, encadrées par la loi, vous pouvez enterrer le chien dans votre jardin. Si vous ne répondez pas à ses conditions, il existe également des cimetières pour animaux. Dans le cas où vous ne désireriez pas un enterrement, vous pouvez faire incinérer votre chien. L’incinération peut soit être individuelle (où vous avez également la possibilité de récupérer ses cendres), soit collective (avec d’autres animaux de compagnie).

Dans la plupart des cas, la clinique vétérinaire peut prendre en charge le corps suite à l’euthanasie. Cela dépend cependant des ressources de la clinique, et bien sûr de votre propre volonté et choix. Si le corps est laissé chez le vétérinaire, il sera gardé dans un sac en plastique dans une salle réfrigérée pour des raisons d’hygiène, jusqu’au moment de l’enterrement ou de l’incinération.

Après l’euthanasie – comment continuer

Pour la plupart des gens qui viennent de mettre leur compagnon au repos, il est impossible de directement acheter un nouveau chien. Il est normal de sentir une sorte de loyauté envers son chien décédé et de se dire qu’aucun chien au monde ne pourra jamais le remplacer. Beaucoup de gens ressentent aussi une peur de devoir à nouveau s’exposer à la douleur que cela signifie de perde un chien.

De nombreux propriétaires choisissent toutefois, après un certain temps de deuil, d’acheter un nouveau chien. Il est dans ce cas important de ne pas vouloir «remplacer» l’ancien chien. Chaque chien est un individu unique et le but n’est pas que le nouveau chien prenne la place de l’ancien. Votre ancien compagnon aura pour toujours une place unique dans votre cœur, mais cela ne signifie pas pour autant qu’il n’y a pas assez de place pour un nouvel ami et de nouvelles expériences.

Une belle façon d’honorer la vie de votre ancien chien est de faire usage de toutes les leçons que vous avez apprises avec lui afin de rendre la vie avec votre nouveau chien encore meilleure. Bien que la douleur ne soit pas quelque chose que vous voulez évoquer, il est important de se souvenir de toutes les belles mémoires qui l’ont précédée.

Etre propriétaire de chien affecte la qualité de vie positivement, ce qui est bien connu par tout le monde qui a eu le privilège de partager leur vie avec un ami à quatre pattes. Bien qu’il soit important de faire face au deuil de son ancien chien, il est tout aussi important de laisser le bonheur d’avoir un chien être un élément précieux de la vie.